Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Que feras-tu d'eux ?

Publié le par Christocentrix

Ceux qui éduquent n'éduquent pas mais aveuglent.
Que feras-Tu d'eux, Seigneur ?

Ils détournent Tes enfants de Toi et leur défendent d'approcher Ta sagesse,
car ils disent : « Le Seigneur est une vieille parole de vos grands-pères morts.
C'est un vieux talisman que vos grands pères portaient, et ils sont morts.
Nous allons vous enseigner à bêcher la terre,à bien nourrir le corps,
à forger l'or, qui brille plus fort que le Seigneur mort. »

Que feras-Tu des blasphémateurs de Tes enfants, Seigneur ?

 

« Je n'en ferai rien, car ils ont tout fait
pour la malédiction de leur descendance et de leur lignée.
En vérité, ils se sont préparés pour eux et pour leur peuple
un destin pire que celui des scribes et des sadducéens de Judée.
Car ils les ont eus pour exemples et n'en ont rien appris.

Dans leur vieillesse, ils entendront le tintement des épées sur leur seuil,
et ils mourront de faim, chauves et chassieux,
et ils n'oseront montrer leur nez dehors pour avertir leurs disciples.
De quoi les avertiraient-ils,
puisque mon nom a été banni de leur coeur de haïdouks ?
Et pourquoi les avertiraient-ils,
puisqu'ils les ont préparés à cela dans leur bêtise immense,
qui accompagne chacun de ceux que je n'accompagne pas ? »


Qu'adviendra-t-il d'eux, Seigneur ?

 

« Il leur adviendra pire qu'aux Babyloniens,
quand dans leur puissance ils se prosternaient devant le sang et l'or
et enseignaient à leurs enfants à en faire autant.

La faim viendra d'abord, telle que Babylone même ne la connut jamais.
Puis la guerre pour le pain, d'où ils reviendront vaincus.
Puis un massacre mutuel et la mise à feu des villes et des villages.
Puis les maladies, que la main des médecins n'osera pas toucher.
Et les instituteurs seront fouettés et poursuivis
pour être les fossoyeurs de leurs élèves,
à cause desquels toutes les routes empesteront. »


Ceux qui dirigent le peuple ne le dirigent pas mais le leurrent.
Que feras-Tu d'eux, mon Seigneur ?

 

« Ils ont soulevé le peuple à cause de leurs intérêts,
et quand le peuple s'est révolté et s'est soulevé,
ils se sont retirés du pouvoir
et ont mangé tranquillement le bien qu'ils ont détourné.
Ils rejettent la faute sur leurs adversaires,
mais empruntent leurs sentiers.
A cause de leur vacarme, le sage n'a pas accès à la parole.
Ils flattent le sot et l'oppresseur uniquement pour accéder aux premières loges.
Tout le jour, ils écrivent des lettres et propagent le mal que font leurs semblables,
afin de cacher le leur.

Ils n'enseignent pas la vérité au peuple,
mais le nourrissent de mensonges tout au long de l'année.

Ils sont impuissants à faire justice au peuple,
mais ils l'intimident en l'apeurant
avec l'injustice bien plus mauvaise des temps passés.
Ils pillent pour eux et pour leurs amis,
car ils savent qu'ils n'en ont pas pour longtemps. »


Que feras-Tu d'eux, juste Seigneur ?

 

« Eux, ils ont tout fait, et moi, je n'ai rien à faire
sinon les abandonner à eux-mêmes.
En vérité, ils ne mangeront pas en paix leur bien,
mais ils le dépenseront en offrandes à leurs proches qui sont morts.

Ils s'appauvriront, et des souris traverseront leurs chemises trouées.
Ils rêveront des révoltes de ceux qui ont été dupés et pillés,
et se lèveront à minuit, terrifiés et en sueur.
Leur vie sera longue pour que leur châtiment soit plus long.

Ils vivront pour voir leur maison en cendres,
et ils fuiront leur pays, affamés et malades,
et ils n'oseront dire leur nom devant personne.

Ils verront des étrangers dans leurs pays,
et ils leur quémanderont un morceau de pain.

Leur État sera pire que l'empire romain.
Car ils ont eu Rome pour exemple et n'en ont tiré aucune leçon.

Leur peuple, qui les a engendrés,
sera en bien plus mauvaise posture que le peuple juif.
Car ils ont eu le peuple juif en exemple,
et n'en ont tiré aucune leçon.

Ils entendront calomnier leur nom,
mais ils n'oseront pas montrer le bout de leur nez.

Ils verront leur peuple enchaîné et conduit en cortèges,
et ils auront peur pour eux-mêmes.

Et ils entendront, aussi bien en rêve qu'éveillés,
le blasphème de leur nom, et ils trembleront ;
ils trembleront mais ils ne pourront pas mourir. »


Seigneur Grand et Redoutable, tous Tes chemins sont clémence et vérité.
Que feras-Tu de ceux qui ont été aveuglés, abusés, trompés et pillés ?


« Si quelqu'un se souvient de mon Nom,
je me souviendrai aussi de lui et je le sauverai.

J'attends que quelqu'un m'invoque, et je répondrai à son appel.
Tant qu'il y aura un appel sur la terre, il y aura un écho au Ciel.

Je suis Celui, qui est le plus proche de tous et de tout.
Je me donne à celui qui me désire ;
je me retire de celui qui ne me connaît pas.
Sans moi le monde est cendre de cendres.
Et sans moi les hommes sont plus impuissants que la cendre !»



                                          Prières sur le Lac - Nicolas Vélimirovitch

Commenter cet article