Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Et toi qui dis-tu que je suis ?

Publié le par Christocentrix

Jésus, de condition divine, ne retint pas jalousement le rang qui l'égalait à Dieu ;

mais il se dépouilla lui-même, prenant la condition d'esclave, il se rendit semblable aux hommes.

A son aspect, reconnu pour un homme,

il s'abaissa, en se faisant obéissant, jusqu'à la mort, et la mort de la croix.

C'est pourquoi Dieu l'a élevé et lui a donné le Nom qui l'emporte sur tout nom ;

afin qu'au Nom de JESUS, tout genou fléchisse, au ciel, sur terre et aux enfers ;

et que toute langue proclame : Jésus est Seigneur! à la gloire de Dieu le Père

 

  le christ

  

Tremble, homme, en regardant ce sang qui divinise, car c'est une braise qui consume les indignes.

Le corps de Dieu me divinise et me nourrit ; il divinise mon âme et nourrit mon esprit de manière merveilleuse.

Tu m'as charmé, ô Christ, par ton désir, et ton divin amour m'a transformé ;

qu'un feu immatériel consume donc mes péchés, alors, tressaillant de joie, je magnifierai tes deux avènements, ô Toi qui es bonté.

Comment pourrais-je entrer dans la splendeur de ton sanctuaire, indigne que je suis ?

Car, si j'ai l'audace de pénétrer dans la salle des noces, mon habit, qui n'est pas un vêtement nuptial, me confondrait, et, lié, je serais jeté dehors par les anges.

Purifie-moi de toute souillure et sauve-moi, toi qui es ami des hommes.

Voici que je m'approche.... Ne me consume pas par cette participation, ô toi qui m'as façonné...

Que la participation à tes saints mystères, Seigneur, ne devienne pas pour moi jugement ou condamnation, mais guérison de l'âme et du corps.

 

 

 

  Christ en croix Vélasquez

 

-Et vous qui dîtes-vous que je suis ?

-Tu es le Christ, notre Messie, le Fils du Dieu Vivant... A qui irions-nous ? Toi seul a les paroles de la vie éternelle...

 

-M'aimes-tu ?...

-Seigneur, Tu sais tout, Tu sais bien que je T'aime....Tu me combles, et la Terre, quand tu es là, pour moi n'a plus de goût....

Je crois, Seigneur, et je confesse que tu es le Christ, Fils du Dieu vivant, venu dans le monde pour sauver les pécheurs, dont je suis le premier....Fais-moi miséricorde, pardonne-moi mes transgressions et juge-moi digne d'avoir part à tes mystères immaculés, pour la rémission de mes péchés et la vie éternelle.

En ce jour, ô Fils de Dieu, donne-moi de communier au repas de tes initiés, car je ne dirai pas le mystère à tes ennemis, ni ne te donnerai le baiser de Judas ; mais comme le Larron je te confesse : souviens-toi de moi, Seigneur, dans ton royaume.

 

 

 

   

 

Commenter cet article