Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

l'église Saint-Nicolas (Bari, Italie)

Publié le par Christocentrix

Les premiers fondements du complexe de l’église Saint Nicolas le Thaumaturge (où reposent les reliques du saint) ont été posés en 1913 et édifiés en 1918 suivant le projet de l’académicien Alexeï Shtchusev, avec l’argent du peuple et sur le décret du tsar Nicolas II alors en visite en ville (étant encore tsarévitch). Suite à un décret de Benito Mussolini, l’église a été nationalisée en 1937 et mise à la disposition de la municipalité de la ville de Bari, l’une des villes les plus visitées par les pèlerins orthodoxes dans la péninsule italienne.  L'Italie retrocède cette église à La Russie. le 1er mars dernier avait lieu le transfert de propriété de l'église Saint Nicolas et des bâtiments attenants à Bari (Italie) de l'État italien à la Russie. Les détails par http://www.orthodoxie.com/

Le 24 novembre, dans la résidence patriarcale à Moscou, l'État russe a remis, lors d'une cérémonie, en présence du patriarche Cyrille, la propriété de l'église Saint-Nicolas et du centre de pèlerinage orthodoxe de Bari en Italie - un ensemble de 8000 mètres carrés - à l'Église orthodoxe russe. 
(la vidéo:
http://www.patriarchia.ru/db/text/949940.html )

La restitution de cette église, construite par les Russes au début du XXe siècle, est, pour le père Vladimir, le "rétablissement de la justice historique". Il est convaincu que ce geste sera un "bel exemple d'une vrai coopération fraternelle entre catholiques et orthodoxes": 
"A Bari, nous n'avons aucune difficulté avec les catholiques, nous avons des devoirs communs et nos relations fraternelles ne sont obscurcies par rien de négatif".

Selon le père V. Koutchoumov, plus de
5 000 pèlerins orthodoxes participent ces dernières années aux deux fêtes annuelles de saint Nicolas (le 9/22 mai et le 6/19 décembre). Ils viennent principalement de Russie, d'Ukraine, mais aussi de beaucoup d'autres pays.


A ne pas confondre avec l'église russe saint Nicolas de Nice (France)





















Fin d'année fructueuse pour l'Orthodoxie en Italie;  quelques jours auparavant...Le 18 oct. Mgr Innocent a béni l’église de la Protection de la Mère de Dieu à Ravenne. C’est une ancienne paroisse catholique dont le patriarcat de Moscou a fait l’acquisition, cela grâce aux efforts du recteur de la paroisse l’archimandrite Marc (Davitti). L’archimandrite est l’un des plus anciens prêtres orthodoxes d’Italie. Il a été ordonné presbytre en 1970. Ce prêtre appartient à une ancienne lignée florentine qui est mentionnée dans les chroniques de Florence de 1280. Au cours de cette liturgie le diacre Serge Averine a été ordonné prêtre.
http://www.egliserusse.eu/blogdiscussion/Une-nouvelle-paroisse-orthodoxe-a-Ravenne_a457.html

Commenter cet article