Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

les Peuples de la Mer

Publié le par Christocentrix

 

peuples de la mer (Sandars)Boucs émissaires pour l'effondrement d'une civilisation ancienne? Catalyseurs dans la naissance d'une nouvelle civilisation ? Qu'ont été ces mystérieux - Peuples de la Mer - dont la Bible, les chroniques, les monuments anciens nous relatent les forfaits, sans bien nous dire qui ils étaient, ni d'où ils venaient ? Hésiode n'a pas résolu le problème. Non plus que les thuriféraires de Ramsès III, dont les victoires ne furent peut-être qu'arrêts temporaires d'avant-garde dans une ruée dévastatrice.
N.K. Sandars a interrogé les ruines, des stèles triomphales aux vaisselles cassées. Méthodes d'efficacité reconnue, mais qu'il a fallu ici pousser très loin. Elève du professeur Gordon Childe à l'Institut d'Archéologie de l'Université de Londres, diplômée de l'institut d'Archéologie Préhistorique d'Oxford, Mme Sandars applique aux vestiges de la Grèce et du Moyen-Orient cette même analyse pénétrante qui lui a permis, en d'autres ouvrages, de révéler à la France et à la Grande-Bretagne leur commune préhistoire celtique.
Et les siècles obscurs de Méditerranée s'éclairent. Cnossos, Enkomi, Hattusas, Ougarit, Mycènes, Pylos, Tyrinthe retrouvent leur place dans l'Histoire, préparant et expliquant l'essor de Jérusalem, Athènes et Rome. Les civilisations ne sont plus mortes. Effacées par l'une des plus totales subversions qu'ait connues le monde, les Cités-Etats émergent des ténèbres, revendiquent notre respect, pour ce qu'à travers l'Egypte et la Grèce, elles nous ont laissé.
Mais l'exploration à laquelle est convié le lecteur conserve ses incertitudes, ses zones d'ombre, n'éteint pas les curiosités. La déchéance des peuples abandonnés aux délices de la consommation y tient autant de place que les fureurs des contestataires. C'est plus souvent sur un désordre que débouche cette analyse d'une extrême rigueur. Tout simplement parce que le désordre fut et que l'auteur n'aime pas substituer à la vérité ces canevas où les faits s'ordonnent trop aisément en fonction des thèses. "L'Histoire, écrit-elle, ne retrouve ordre et économie qu'au niveau de la philosophie et non du fait brutal. C'est pourquoi elle ne devrait jamais être livrée aux philosophes ou aux sociologues". On sera pourtant tenté, à la lecture de cet ouvrage, d'ajouter que la philosophie et la sociologie pourraient tirer du "fait brutal" ce que, bien évidemment, elles ne peuvent pas lui apporter : la bonne foi et la sérénité.

 

                                                                           *

 peuples de la mer (faucounau)                                                                                                                                                             Se définissant comme un linguiste kretschmérien, Jean Faucounau entraîne le lecteur à la découverte des mystérieux « Peuples de la Mer », dans un vaste voyage archéologique allant de l'Anatolie à la Sicile, et de la Grèce à la Sardaigne, en passant par Chypre et par l'Egypte. Il montre la grande diversité de ces peuples, ainsi que ce qui les unit, émettant chemin faisant une nouvelle théorie sur la catastrophe naturelle qui, selon lui, mit fin à l'Age du Bronze vers 1200 avant notre ère. S'appuyant sur les données les plus récentes, l'auteur développe diverses vues nouvelles, fondées parfois sur ses propres travaux, ouvrant ainsi la voie à de nouveaux axes de recherche en linguistique, archéo-géologie et archéologie méditerranéenne... Polytechnicien et linguiste, Jean Faucounau a eu l'occasion de participer dans sa jeunesse à des missions de prospection géologique pour le compte d'une Société minière. Il est notamment l'auteur de l'ouvrage « Les Proto-Ioniens : histoire d'un peuple oublié », publié dans la même collection.

 

 

peuples-de-la-mer.jpg

 

carte 1

 

carte peuples de la mer 

cartes extraites du livre de Jean Deruelle, "de la préhistoire à l'Atlantide des mégalithes", (éditions France-Empire, 1990) dont un chapitre est consacré aux "Peuples de la Mer".  Idem dans son ouvrage réactualisé en 1999 sous le titre "Atlantide des mégalithes".

 

guerrier-peuples-de-la-mer.jpg

                                         guerrier des Peuples de la Mer
 

 

Commenter cet article