Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

les tentations du Christ

Publié le par Christocentrix

Les Tentations du Christ

Deux textes d'une très grande valeur littéraire et d'une haute portée religieuse sont proposés ici à la réflexion. « La Légende du Grand Inquisiteur » de F. Dostoïevski et "La Dernière Tentation du Christ" de N. Kazantzakis - deux écrivains issus de l'orthodoxie. Cette confrontation lance un débat serré entre le Russe à qui l'humanisme pervers du Grand Inquisiteur permet de mettre en lumière la divinité du Christ, et le Grec qui s'emploie au contraire à décrire tout ce qu'il y a de douloureusement humain dans le personnage de Jésus.

Le contraste qui se dégage de cette lecture conjointe destentations-du-Christ.jpg tentations selon Dostoïevski et Kazantzakis rend manifeste une tendance religieuse typique de la modernité. Là où le Russe affirme la divinité du Christ en signifiant tout ce qui le sépare du « Prince de ce Monde » dont le Grand Inquisiteur se fait l'interprète et l'instrument, le Grec souligne au contraire, avec une violence souvent déroutante, tout ce qui dans les tentations de Jésus le définit comme fils de l'Homme. Comme un homme travaillé par des désirs troubles ou mordants, et effrayé par une condition, malgré tout divine, qui l'écrase. On peut parler de Jésus comme d'un « héros tragique », marqué par de nombreux thèmes issus des affinités nietzschéennes du romancier grec.

« La Légende du Grand Inquisiteur » est amplement située dans le contexte des Frères Karamazov d'où le texte est extrait, ce qui permet à l'auteur de discuter de la question de la relation de Dostoïevski au catholicisme, comme il tente de répondre à la question du caractère blasphématoire ou non du roman de Kazantzakis.

 

Les tentations du Christ, Philibert Secretan, Cerf, 1995.

Philibert Secretan, né en 1926 à Genève, professeur de philosophie à l'Université de Fribourg (Suisse), est spécialiste de la philosophie chrétienne contemporaine. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages - dont Méditations kantiennes (L'Âge d'homme) et L'Analogie (PUF) - et le traducteur de nombreux livres, dont les oeuvres d'Édith Stein aux Éditions du Cerf. 

 

 

Commenter cet article