Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Peintures rupestres sahariennes: 70 ans de recherches françaises.

Publié le par Christocentrix

La première découverte remonte à 1909; elle est due au capitaine Cortier qui a signalé avoir vu dans une grotte de l'oued Assof Mellen "un dessin de bison". L'année suivante, le Lieutenant Gardel découvrit un bel ensemble de peintures à In-Ezzan, qui devait être relevé plus tard par Durand et Lavauden puis décrit par Breuil. En 1929, Conrad Kilian mentionnait des figures peintes, scènes de chasses et hommes armés d'arcs à Tin-Ekaham et à Amaïs. En 1932, le lieutenant Lanney signale des chars de guerre peints et des figures humaines à Tamajert. Enfin en 1933, le lieutenant Brenans découvre la célèbre station de l'oued Djorat, où sur un douzaine de kilomètres, gravures et peintures se trouvent par milliers. Puis le site de l'oued Amazzar, et d'autres encore. Ces découvertes dans le Tassili-n-Ajjer marque un tournant décisif dans la recherche archéologique française au Sahara central et dès l'année suivante, elle seront étudiées par des savants spécialisés (missions Gautier-Reygasse et Peyret-Lhote), tandis que le lieutenant Brenans des Compagnies méharistes continuera ses découvertes et de beaux relevés d'autres sites qui feront l'objet d'analyses par H. Breuil et H. Lhote. (Roches peintes du Tassili-n-Ajjer). Puis en 1938, Chasseloup-Laubat fera paraître son étude sur l'art rupestre saharien. Les choses ne connaitront un réel développement qu'avec les travaux d'Henri Lhote et son équipe en 1956 et 1957; travaux qui seront présentés et exposés en 1957/58 au Musée des arts décoratifs de Paris. Henri Lhote effectuera ensuite d'autres expéditions. Il sera maître de recherches au CNRS et chargé du département d'art préhistorique au Musée de l'Homme de Paris. Auteur d'une douzaine de livres sur le Sahara, plusieurs de ces titres concernent plus spécifiquement l'art et la "préhistoire" du Sahara.

- A la découverte des fresques du Tassili, Arthaud, Paris, 1958, 1973, 1992, 2006.

- Les gravures rupestres du Sud-oranais, Arts et Métiers graphiques, Paris, 1970.

- Les gravures rupestres de l'Oued Djerat, SNED, Alger, 1976.

- Vers d'autres Tassilis, Arthaud, Paris, 1976.

- Les chars rupestres sahariens,  éditions des Hespérides, 1982.

 

 

Lhote 1  Lhote-2.jpgLhote-3.jpg

Lhote-5.jpg

Lhote-6.jpg

D'autres chercheurs tels que H.J. Hugot ou F. Soleilhavoup, entre autres, feront paraître leurs études sur le sujet...  

Hugot-Sahara.jpg

                                                                               (éditions des Hespérides 1974)

 

 

 soleilhavoup-2.jpg

soleilhavoup.jpg

 

 

soleilhavoup-3.jpg  

 

rappelons aussi ce numéro spécial ( n°282, avril 2003) de la revue "Dossiers d'Archéologie" consacré à la Préhistoire de l'Algérie.

Prehistoire-Algerie.jpg 

 

 

Commenter cet article