Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #orthodoxie tag

Divine Liturgie, expérience anticipée du Royaume.

Publié le par Christocentrix

"Les Pères grecs font parfois dériver le mot Dieu (théos) du verbe qui signifie "brûler" (athein). La sainteté divine est un feu dévorant, qui consume toute impureté. Redoutable sont les mystères, redoutable l'autel que seuls peuvent toucher les prêtres protégés par leurs vêtements sacerdotaux, symboles d'une pureté fonctionnelle. Devant cette transcendance consumante, une seule attitude pour l'homme : se prosterner.

C'est justement ce caractère inaccessible et redoutable du Tout Autre qui donne à la célébration liturgique de la "philantropie divine" son caractère de jubilation inlassablement émerveillée. Que volontairement l'Illimité se limite, que l'Inaccessible se laisse saisir, que le Suressentiel se fasse petit enfant, que le Verbe qui contient tout meure sur une croix, que le Supracéleste descende aux enfers et qu'ainsi, à travers sa chair déifiée, le feu destructeur se métamorphose pour nous en nourriture d'éternité, la liturgie ne cesse de glorifier cette condescendance, cette grande Miséricorde, tout aussi inconcevable que les profondeurs de la transcendance. Image de Dieu restaurée dans sa beauté première, l'homme se redresse pour chanter gloire.

Et la gloire rejaillit sur le monde : par la liturgie, le Royaume de Dieu prend possession des arrhes de la création, ramenée ainsi à sa structure véritable, eucharistique (car eucharistie, au sens propre, signifie action de grâce). Ainsi, l'action liturgique, dans le rayonnement de l'eucharistie, use lentement le voile de péché qui masque encore le cosmos transfiguré.

La liturgie apparaît en définitive comme une expérience anticipée du Royaume, "sous voile" et par la foi, mais combien prégnante. Le souvenir de la Première venue et l'attente de la Seconde ne sont pas ici purement psychologiques : à travers eux, l'Esprit actualise d'une manière voilée mais réelle, le corps glorieux du Sauveur. Tous les moments de l'économie du Christ, y compris l'Ancien Testament comme "préparation" évangélique, ont été éternisés par l'Ascension : l'Esprit de Pentecôte nous les manifeste baignés de gloire, anticipant ainsi la Parousie. Le mouvement perpétuel de la liturgie, et plus précisément des "mystères", sera donc de montée et de descente, d'Ascension et de Pentecôte, de mémorial ou anamnèse christique devenant présence (parousie) grâce à l'épiclèse qui demande le Saint-Esprit. La liturgie identifie notre offrande au sacrifice éternel du Grand Prêtre de l'Ascension; tous cieux ouverts, elle s'unit alors à la liturgie des armées angéliques chantant le Trisagion (Saint Dieu, saint Fort, saint immortel...), et le Royaume vient parmi nous, dans une Pentecôte sacramentelle. Ce Royaume, c'est la participation à la Trinité : c'est pourquoi, de l'action divine commémorée, la liturgie byzantine s'élève toujours à la contemplation de la Trinité.

Cette contemplation « sous voile » est vécue par l'être entier de l'homme, elle a le caractère immédiat de la sensation. La conception orthodoxe de la liturgie est inséparable des grandes certitudes de l'ascèse sur la transfiguration du corps ébauchée ici-bas, et sur la perception de la lumière thaborique par les sens corporels spiritualisés, c'est-à-dire non point dématérialisés mais pénétrés et métamorphosés par le Saint-Esprit. La liturgie en effet sanctifie toutes les facultés de l'homme, les rend capables d'entrevoir l'invisible à travers le visible, le Royaume à travers le Mystère. C'est pourquoi la liturgie byzantine exige la célébration solennelle dont tous les aspects sont, au sens le plus réaliste, des symboles du monde à venir. L'expérience liturgique est une expérience de sainte beauté qui résorbe mystérieusement les sens dans la paix : En paix prions le Seigneur..."

 

Voir les commentaires

parce que tu es tiède....

Publié le par Christocentrix

Recension : Alain Durel, « Parce que tu es tiède… Entretien avec un moine du Mont-Athos »...Via "l'information orthodoxe" ...

ici : http://www.orthodoxie.com/lire/recension-alain-durel-parce-que-tu-es-tiede-entretien-avec-un-moine-du-mont-athos/

Durel2.jpg

 

à rajouter à  la bibliographie du Mont Athos : ici : http://christocentrix.over-blog.fr/article-bibliographie-du-mont-athos-103995943.html

 

Voir les commentaires

bibliographie du Mont Athos

Publié le par Christocentrix

Athos2.jpgathos4.jpgathos3.jpg

Athos 1

 

 

 

 

 

 

 

 

Athos 6

 

 

 

Athos5

 

                             BIBLIOGRAPHIE (en français) sur le MONT ATHOS

-Mont Athos; la Sainte Montagne, Randoll COATE, (avec la collaboration de Simonne Jourdan-Laporte, photographies de Démétrius Harissiadès et Socrate Jordanidès, ouvrage orné de 64 héliogravures). Arthaud, 1948. 

 

-Mont Athos, montagne sainte, Jacques LACARRIERE, 1954.

 

-Le Trésor du Mont Athos ou la Crypte du Perse, Costa de LOVERDO, édit. "La Colombe" 1955 puis nouvelle présentation édit. Praxis-Lacour, 1990.

 

-Une République de moines, Jacques DECARREAUX, Arthème Fayard, Paris,1956.

 

-J'ai été moine au Mont Athos, Costa de LOVERDO, La Colombe, 1956.

 

-Mont Athos, Jean BIES, Albin Michel,1963.

 

-Icônes du Mont Athos, Paul HUBER, Payot, 1965.

 

-Mont Athos, la presqu'île des caloyers, Emmanuel AMAND de MENDIETA, édit. Desclée de Brouwer, Paris, 1965. 

 

-L'Art au Mont Athos, Emmanuel AMAND de MENDIETA, 1977.

 

-Athos, Voyage à la Sainte Montagne, Jean BIES, Dervy-Livres, 1980.

 

-O Sainte Montagne; journal d'une retraite sur le Mont Athos, M.Basil PENNINGTON, Cerf, 1981.

 

-Mont Athos, presqu'île sacrée, Emanuele GRASSI et Jocelyne de PASS, (traduit de l'italien), édit. F.Nathan, 1981.(album,178 pages, photos).

 

-Le Mont Athos; Itinéraire d'une découverte, Jean-Jacques DE DARDEL, édit. Olizane, Genève, 1983.

 

-La Montagne Sainte, Jean BLOT, Albin Michel, 1984.

 

-Le Mont Athos, la République de la Foi, Enrico Rodolfo GALBIATI (textes) et Nico MAVROYANIS (photos), édit. R. Laffont, 1984, album de la collection "Hauts-lieux de la spiritualité", 138 pages).

 

-Le Jardin de la Vierge; pélerinage au Mont Athos, Frêre JEAN, (Préface du Père Placide Deseille), édit. J. Renard, Paris, 1991.

 

-Mont Athos, J.F BONHOMME, édit. Veyrier, 1991.

 

-Lettres du Mont Athos, François AUGIERAS et J.F BONHOMME (photos), Fata Morgana, 1994.

 

-L'Envers de la vie; notes du Mont Athos, Jean-Louis POITEVIN, Joseph K, (avec le concours de l'Institut Français de Thessalonique, Grèce,1995.

 

-Visages Athonites, Jacques LACARRIERE (textes et photos), édit. "Le temps qu'il fait", Cognac, 1995.

 

-Le Mont-Athos, un millénaire de spiritualité et d’art orthodoxe, Massimo CAPUANI et Maurizio PAPAROZZI, Desclée de Brouwer, Paris, 1997. (248 p.).

 

-Mont Athos, merveille du christianisme byzantin, André PALÉOLOGUE, Gallimard, collection « Découvertes », Paris, 1997.(160 p.).

 

-Athos, la Montagne transfigurée, Jean BIÈS, Les Deux Océans, Paris, 1997, 301 p. (1ère édit. 1963, Albin Michel).

 

-Approches de l’Athos, PAVLE RAK, Éditions François-Xavier de Guibert, Paris, 1998, (154 p.).

 

-Le Mont Athos, Jacques LACARRIÈRE(textes) et Carlos FREIRE (photos), Imprimerie nationale, Paris, 2002, (155 p.).

 

-Le Mont Athos; souvenirs de voyage, Antonin PROUST, édit. Magellan, 2004.(reportage d'un ministre français publié en 1860 dans la revue "Tour du Monde").

 

-Lettres du Mont Athos, (Anonyme), traduit du Russe par Anne Kichilov, Presses de la Renaissance, 2004.

 

-Florilège du Mont Athos, Fabian DA COSTA, Presses de la Renaissance, Paris, 2005, (277 p.).

 

-Mont Athos, sur les chemins de l'infini, Jean-Yves LELOUP (textes) et Ferrante FERRANTI (photos), édit. Ph.Rey, Paris, 2007. (album, 215 pages).

 

-De Solesmes au Mont Athos, Claude CHEVREUIL, Publibook, 2007.

 

-Le Mont Athos et l'Empire byzantin : Trésors de la Sainte Montagne, Isidoros Kakouris, Mandy Koliou, Gilles Chazal, et Raphaëlle Ziadé. 2009.

 

-Syrie, Palestine, Mont Athos, voyage au pays du passé, Eugène Melchior de VOGÜE, (récit datant de 1887), Elibron Classics.2010

 

-Le Mont Athos, Emmanuel MILLER et QUEUX de SAINT-HILAIRE, Nabu Press, 2010.

 

-Voyage de deux Bénédictins aux monastères du Mont Athos, Placide de MEESTER, édit. Desclée de Brouwer, Paris, 1908 et Kessinger Publishing, 2010.

 

-Presqu'île interdite, Alain DUREL, Albin Michel, 2010.

 

-Mont Athos et Patrie Spirituelle, José DUPRE, La Clavellerie, 2010.

 

-La Montagne de Dieu, un voyage spirituel au Mont Athos. Armando Santarelli. Edit. Parole et Silence, 2011.

 

Et aussi :

 

-Entretiens avec un ermite de la Sainte Montagne sur la prière du coeur, Hiérothée VLACHOS, édit. du Seuil, 1988, et 1994 dans collect. Points Sagesses.(traduit du Grec, édit.originale, Thessalonique, 1979).

 

-Écrits du Mont-Athos, Une anthologie hagiorite contemporaine, Maurice-Jean MONSAINGEON, Éditions Axios, Grez-Doiceau (Belgique), 1989, (225 p.).

 

-Paroles du Mont Athos, Jean-Yves LELOUP, Albin Michel, 1991. (1ère édit. 1980, Cerf).

 

-Le vénérable Hadji-Georgis, moine du Mont Athos. 1809-1886, Père PAÏSSIOS, 1996.

 

-Fleurs du Jardin de la Mère de Dieu, Père PAÏSSIOS, Souroti (Grèce), 1998, (213 p.).

 

-La spiritualité orthodoxe et la Philocalie, Archimandrite Placide DESEILLE, 2e édition, Albin Michel, collection  « Spiritualités Vivantes », Paris, 2003, (280 p.).

 

-L’Ancien Joseph l’Hésychaste, Père JOSEPH de Vatopaidi, Éditions du Cerf (collection « Épiphanie – Tradition orthodoxe – Grands spirituels orthodoxes du XXe siècle »), Paris, 2002, (199 p.).

 

-L’Ancien Éphrem de Katounakia, Père JOSEPH de Katounakia, L’Age d’Homme (collection « Grands spirituels orthodoxes du XXe siècle »), Lausanne, 2003, (257 p.).

 

-Catéchèses et discours (5 volumes), Archimandrite AIMILIANOS, Éditions Ormylia, Ormylia (Grèce), 2002.

                                                        

                                                          et le DVD          

DVD-athos.jpgDVD-athos-verso.jpg

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Помилуй мя, Боже Пслм.50.

Publié le par Christocentrix

Voir les commentaires

Господи помилуй

Publié le par Christocentrix

 

 

Voir les commentaires

la vocation chrétienne (Christos Yannaras)

Publié le par Christocentrix

Voir les commentaires

la vie après la mort

Publié le par Christocentrix

le point de vue orthodoxe : http://orthodoxe.free.fr/files/lavie-apreslamort.pdf

 

ainsi que le livre de Hiérotéos Vlachos : "la Vie après la mort" paru aux éditions l'Age d'Homme : http://www.lagedhomme.com/boutique/fiche_produit.cfm?ref=2-8251-1657-2&num=91&type=33&code_lg=lg_fr

et aussi celui de Jean-Claude Larchet paru aux éditions du Cerf : couv5515g_260.jpg

 

 un lien ici : http://spiritualite-orthodoxe.blogspot.com/2012/01/parole-sur-la-mort-6.html

 

Voir les commentaires

la Montagne de Dieu

Publié le par Christocentrix

 

la-Montagne-de-Dieu.jpg

"La Montagne de Dieu" ouvre toutes grandes au lecteur les portes d'un des lieux les plus mystérieux et fascinants au monde : le mont Athos. Un lieu qui, tel un phare mystique, éclaire depuis plus d'un millénaire la plus ancienne communauté religieuse ayant survécu au christianisme primitif d'Orient. "La Montagne de Dieu "est le compte rendu passionnant d'un voyage extérieur, certes, mais avant tout intérieur, comme cela se produit lorsque l'on plonge dans un monde où la nature et le travail humain, l'architecture et la liturgie sont au service de la seule chose qui compte : la recherche de l'union mystique avec Dieu. Les athlètes du Christ rencontrés ici n'ont pas de paroles vaines à prononcer, ni d'ordres ou de prescriptions à formuler: ils offrent leur exemple. En les côtoyant, on ressent une immense sérénité, une paix intérieure débordante, un amour de la vie qui se détache de toute chose matérielle.

 

La Montagne de Dieu, voyage spirituel au mont Athos, Armando Santarelli, éditions Parole et Silence, 2011.

 

 

Voir les commentaires

Ecrits du mont Athos

Publié le par Christocentrix

ecrits-du-mont-Athos.jpg

 

Ce petit florilège athonite est un condensé de pages écrites par des moines contemporains qui ont livré, selon la tradition millénaire, sur la Sainte Montagne, le combat redoutable de l'ascèse hésychaste. Il débute par le récit de huit vies de cénobites, anachorètes, reclus, ou ermites, simples moines, prêtres (hiéromoines) , higoumènes, ou maîtres spirituels (pneumatikoi) de la fin du XIXème et du début du XXème siècle. Il se poursuit par un dialogue sur la "Prière de Jésus", réellement échangé au cours d'une montée au sommet de l'Athos, pour la veillée (agrypnia) de la Transfiguration et la liturgie de cette fête. Sa conclusion est une suite d'apophtegmes d'un ermite anonyme, presqu'illettré, du siècle dernier, sur le duel que doit affronter contre satan, l'âme de celui qui a tout quitté pour suivre le Christ.

Ecrits du mont Athos, une anthologie hagiorite contemporaine. Editions Axios, 1990. recueil de textes choisis et traduits par Maurice-Jean Monsaingeon.

Voir les commentaires

Ancient Russian Liturgy Russian Orthodox [Znamenny chant - demestvennaya polyphony]

Publié le par Christocentrix

ancient-echoes.jpg

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 > >>