Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ne vous approchez pas des fenêtres (Eric Werner)

Publié le par Christocentrix

Ne vous approchez pas des fenêtres, indiscrétions sur la véritable nature du régime par Eric Werner (édit. Xénia, 2008, 137 pages, 14 €)

 

Eric Werner a enseigné la philosophie politique à l'université de Genève. Il est l'auteur d'essais marquants sur les voies et les paradoxes du pouvoir dans la société moderne: L'avant-guerre civile et L'après-démocratie. Après de telles considérations à quoi faut-il désormais s'attendre? Au repli total sur la sphère privée dès lors que vous ne pouvez pas vous exprimer en dehors du politiquement correct. En clair précise l'auteur c'est la dictature. Suivant les pas de Zinoviev, Eric Werner met en place au travers de scénettes dialoguées, les conditions réelles du « parler vrai » en régime de liberté surveillée. Un genre différent des précédents essais qui contribue à les éclairer d'une lumière crue ainsi que la réalité du régime dans lequel l'Europe occidentale est plongée. Ce faisant ces « indiscrétions sur la véritable nature du régime » nous révèlent un peuple de dissidents sous pseudonymes. Ces dissidents sont loin d'être des marginaux, mais ils s'entendent pour se comprendre en privé. Qui sont-ils sous les appellations l'Avocate, le Philosophe, le Colonel et d'autres, repliés dans la sphère privée cette action relève de l'autodéfense et la comparaison avec le défunt empire soviétique sur la fin n'est pas infondée. Ils sont plutôt chrétiens mais ne dédaignent pas la rationalité des lumières contre l'irrationnel de ceux qui s'en réclament, au pouvoir aujourd'hui. Une série de commentaires acides sur l'actualité d'un totalitarisme soft composée à partir de commentaires de l'auteur sur son blog, à lire sans modération.

                                                                                                                                                                          (source : OP, Monde & Vie, n°794 du 26 avril 2008)

Commenter cet article