Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Avant-guerre civile (Eric Werner)

Publié le par Christocentrix

"L'ordre par le désordre", tel est selon la démonstration lumineuse d'Eric Werner, le moyen choisi par le pouvoir pour n'apparaître aux yeux des populations déstabilisées, anesthésiées, que comme le seul repère immuable.

La démonstration se double d'ailleurs de développements d'une grande érudition sur des questions politiques et stratégiques. Sur un sujet aussi sensible, l'auteur n'a voulu laisser échapper aucun aspect de la grande crise et, pêle-mêle, les phénomènes démographiques, d'insécurité, de désinformation, d'inversion des valeurs, d'invasion de populations musulmanes extra-européennes, etc., sont abordés pour nourrir la réflexion du lecteur et indiquer qu'ils confirment l'analyse de l'ouvrage. Comme l'écrit Eric Werner, "le pouvoir encourage le désordre, le subventionne même, mais ne le subventionne pas pour lui-même, mais pour l'ordre dont il est le fondement, au maintien duquel il concourt. Désordre politique mais aussi moral, social, culturel [...]. Autant que possible, le pouvoir s'emploie à brouiller les cartes, à priver les individus de leurs repères coutumiers. L'objectif est de les rendre étrangers à leur propre environnement. La réalité les fuit, leurs sens sont anesthésiés. Ils igorent d'où ils viennent et où ils vont, ne savent même pas bien souvent de quoi l'on parle. Parfois aussi c'est l'émeute, les casseurs entrent en scène, mais là encore, qu'y faire?  Sus à l'obcession sécuritaire. Un même mouvement entraîne ainsi toute chose, seul le pouvoir échappe à l'universelle dissolution. L'individu se raccroche donc à lui comme à une bouée miraculeuse. C'est son son seul recours, l'unique point fixe émergeant encore dans la tourmente.
L'ordre se défait, tout est d'ailleurs mis en oeuvre pour qu'il se défasse, mais le désarroi même qui en résulte débouche paradoxalement dans une re-légitimation du pouvoir"...

Un chapitre très instructif sur le jeu de "pompiers-pyromanes" auquel  se livre "nos" dirigeants....
                                       l'Avant-guerre civile (Eric Werner). éditions l'Age d'Homme.

La carence de l'Etat s'agissant d'assurer la sécurité de nos enfants (même pas dans les écoles), le développement continu de zones de "non-droit", les émeutes ou actes de guérilla urbaine qui se développent en France en sont la parfaite illustration.

Commenter cet article

christocentrix 26/11/2009 11:06


Ce livre de Werner est absolument à lire...il démonte (et démontre) les mécanismes et manipulations du pouvoir des "pompiers-pyromanes" et éclaire d'une grande lumière les "évènements" que
nous connaissons.